Investissement de 40 M$ à Laval – Actualités – Courrier Laval

13
Juil

Conception et fabrication de nouveaux trains d’atterrissage

AÉRONAUTIQUE. Le Salon international de l’aérospatiale de Farnborough, qui s’est ouvert le 11 juillet au Royaume-Uni, a donné lieu à l’annonce d’un investissement de 40,4 M$ dans les installations de Mecaer Amérique inc., qui verra à la conception et la fabrication de nouveaux trains d’atterrissage destinés aux avions et hélicoptères.

Cette société située sur le rue William-Price, dans le parc industriel Centre à Laval, appartient à la multinationale italienne Mecaer Aviation Group (MAG), qui emploie quelque 600 personnes à travers ses cinq établissements en Italie, au Canada et aux États-Unis.

Aide gouvernementale

Par l’entremise de son bras financier qu’est Investissement Québec, le gouvernement appuie le projet avec un prêt de 5 M$ doublé d’une contribution non remboursable de 3 M$.

«Cet investissement consolidera la position de Mecaer au Québec et à l’échelle internationale», s’est réjoui le premier ministre Philippe Couillard, soulignant au passage sa rencontre en janvier dernier avec le président de MAG, Alberto Ribolla, lors d’une mission économique à Milan. Les deux hommes avaient alors échangé au sujet «des installations existantes à Laval et des projets de l’entreprise pour l’avenir», a indiqué M. Couillard.

Incidemment, dans la foulée de l’investissement annoncé lundi, le concepteur et fabricant italien entend éventuellement implanter à Laval son futur centre mondial en trains d’atterrissage.

«Mecaer démontre que pour être compétitifs sur les marchés globaux, il faut avoir des projets à long terme et une dimension adéquate», a déclaré M. Ribolla, tout en affirmant sa volonté de «s’intégrer de plus en plus» au «plus important marché mondial de l’aérospatiale» que représente l’Amérique du Nord.

Moteur économique

Également présente au Salon international de l’aérospatiale de Farnborough, la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, a fait valoir l’effet structurant de cette annonce sur l’économie québécoise.

«Le projet de Mecaer Amérique […] illustre bien notre choix de miser sur le manufacturier innovant comme pilier de notre croissance économique», a-t-elle indiqué.

Au Québec, le secteur aérospatial regroupe plus de 40 000 emplois qualifiés parmi près de 200 entreprises, dont les ventes annuelles totalisent 15,5 milliards de dollars.

Source de l’article

Share This